15-09-16 / Communiqué de Presse – Le projet européen SCOOPE offre l’opportunité à plusieurs coopératives françaises de participer à un benchmark européen, d’améliorer leur performance énergétique […]

Le projet européen SCOOPE offre l’opportunité à plusieurs coopératives françaises de participer à un benchmark européen, d’améliorer leur performance énergétique et d’anticiper les futures évolutions réglementaires. Jérémie Descours, consultant Energies de Services Coop de France, en détaille les objectifs.

Qui est concerné par le projet SCOOPE ?

imgDescours : Dans le cadre des objectifs H2020 Energy de l’Union Européenne, des appels à projets sont régulièrement lancés. Services Coop de France a été retenu pour le projet SCOOPE aux côtés de partenaires danois, espagnols, grecs, italiens, portugais et suédois. Nous piloterons la partie française. L’objectif de ce projet sur trois ans est l’amélioration de l’efficacité énergétique et ainsi le renforcement de la compétitivité des entreprises, de l’innovation et de la création d’emplois. Quatre secteurs sont concernés : les métiers du grain, la transformation de la viande, l’industrie laitière et la transformation des fruits et légumes. En France, 20 sites industriels seront diagnostiqués dans le cadre d’un benchmark européen qui comptera au total 81 sites. Plusieurs coopératives se sont déjà positionnées mais il reste quelques places à condition de nous contacter au plus vite.

Les diagnostics énergétiques déboucheront-ils sur des applications concrètes ?

Descours: Nous allons définir des indicateurs de performance énergétique (IPE) spécifiques à chaque usage énergétique significatif. Ces IPE seront quantifiés pour chaque site et comparés avec les autres sites. Toutes les données seront ensuite implémentées dans un outil numérique pour que chacun puisse comparer ses résultats à ceux obtenus dans l’ensemble du projet. Sur la base de ce diagnostic, nous construirons ensuite des plans d’action. Les propositions seront chiffrées ainsi que les économies d’énergie afin de proposer des « packages » d’investissements permettant de réaliser un maximum d’économies d’énergie avec un temps de retour sur investissement rapide. Nous accompagnerons enfin les coopératives qui souhaitent réaliser ces travaux. Le projet SCOOPE prévoit en effet une phase de d’implications d’acteurs clés, notamment des équipementiers ou des organismes de financement. L’objectif est de faciliter la mise en œuvre concrète, voir de massifier les investissements.

Quel est l’intérêt pour une coopérative de participer à ce projet ?

Descours: Au-delà d’améliorer leur efficacité énergétique, les coopératives participantes se prépareront ainsi aux futures échéances réglementaires. La loi prévoit en effet une seconde vague d’audits EN16247 en 2019. Cette fois, les sites audités devront représenter 80% de la facture énergétique des entreprises contre 65% précédemment. C’est aussi l’occasion d’approfondir certains audits déjà réalisés, de repérer les actions les plus efficaces ou les technologies innovantes. Le projet SCOOPE bénéficie de subventions qui nous permettent de proposer cet accompagnement pour un coût réduit de l’ordre de 1000 à 2000 € par site. Bien-sûr, la coopérative devra désigner un responsable énergie comme interlocuteur mais celui-ci bénéficiera de notre appui.

Vos contacts

Jérémie Descours et Nassim Addar, consultants énergie Services Coop de France

01 44 17 58 54 /01 44 17 58 29

jeremie.descours@servicescoopdefrance.coop / nassim.addar@servicescoopdefrance.coop